Aller au contenu

Historique

L’association « les Amis de la Vieille Navarre » a pris naissance en 1962 à Saint-Jean-Pied-de-Port (capitale de la sexta Merindad de l’ancien royaume de NAVARRE).
Elle se proposait un double but :

  • l’établissement de liens fraternels avec la Navarre du sud des Pyrénées,
  • la mise en valeur du patrimoine historique et culturel de la Basse Navarre.

Ainsi, dés sa création, elle participa à la première semaine d’Études Médiévales ouverte à Estella en juillet 63 et participa, avec la Municipalité, aux travaux qui aboutirent au jumelage Estella – Saint-Jean-Pied-de-Port. Plus récemment, il y a 10 ans, le projet de « séminaire des 2 Navarre » a été élaboré conjointement par le professeur Bidart et le docteur Hurmic (alors président de notre association) tant dans son contenu que, plus prosaïquement, en termes de logistique.
Sur le plan du patrimoine de la Basse Navarre, l’association a exercé son action dans plusieurs directions :

  • la valorisation des témoins qui jalonnent le chemin de St Jacques,
  • l’inventaire des bâtiments anciens présentant un intérêt architectural : maisons anciennes, chapelles, châteaux, ouvrages militaires, cimetières, etc.,
  • la découverte de sites protohistoriques,
  • la recherche de l’outillage ancien,
  • l’explication de rites religieux, des coutumes,
  • le déchiffrage de documents anciens éclairant la vie d’illustres prédécesseurs.

Dans un domaine connexe, lié à notre activité par la richesse historique du « Chemin de Saint Jacques » certains de nos membres, dès le début des années 1970, ont hébergé à Saint-Jean-Pied-de-Port les (rares à l’époque) pèlerins qui parcouraient les routes de Navarre ; depuis, la mairie de Saint-Jean nous a confié la responsabilité d’un refuge (simple et bon marché) qui permet l’hébergement de près 8000 pèlerins par an.
Pour mieux illustrer ces richesses, nous avons souhaité depuis 2014, donner le nom de « Terres de Navarre » à notre revue annuelle ; le « s » du mot « terres » nous permet d’insister sur les composantes qui façonnent notre histoire : française bien sûr mais tout autant basque et navarraise.
Depuis les années 2000, l’Association a transféré son siège social dans les locaux rénovés de la maison Laborde au 39 rue de la Citadelle.